Accueil » credit immobilier »


PP_468_60_MultiProjet
Découvrez les offres personnalisées pour votre rachat de crédits !


Renovator 2 : une nouvelle SCPI en Scellier social.

Une nouvelle SCPI debarque pour profiter des largesses de la defiscalisation en Scellier social. Creee par la societe Intergestion, Renovator 2 (c’est bien son nom) procède à une augmentation de capital de 8 millions d’euros pour lancer des investissements de renovation/transformation dans l’immobilier des grandes villes.

Le prix d’une part est de 5 000 euros, 4000 en nominal et le reste en prime d’emission. La souscription minimale est fixee à quatre parts soit 20 000 euros. La SCPI Renovator dispose de pas mal d’atouts pour seduire les contribuables dont l’impôt sur le revenu excède les 1 000 euros par an. Elle propose en effet 31 % de reduction d’impôt sur 12 ans : 25 % sur les 9 premières annees et 6 % sur les trois dernières. Concrètement, les 20 000 euros de souscriptions produiront 555,56 euros de reduction d’impôt sur 9 ans puis 400 euros sur 3, sans compter un abattement de 30 % lie au fait que la SCPI investit dans des logements sociaux. Son rendement avoisine les 3 % annuels ce qui ouvre des perspectives de montages financiers interessants au moyen d’un credit amortissable ou in fine. La SCPI concentre son investissement vers l’immobilier residentiel des grandes villes avec une forte demande locative, tout en proposant des loyers assez bas, ce qui parle aussi en sa faveur.

D’un autre côte, et malgre le niveau de defiscalisation mis en avant, la SCPI Renovator presente quelques caracteristiques qui pourraient decourager certains. Premier gros bemol, des frais plutôt lourds : 12,9 % de frais de souscription et près de 10,70 % de frais de gestion. Autre relatif desavantage, la duree de souscription qui devrait s’etaler sur 15 ans, 13 ans pour la duree de vie de la SCPI plus 2 ans pour sa dissolution.

Au final, la SCPI Renovator devrait seduire les investisseurs à la recherche de securite et, avant tout, patients.

Source :


PP_Auto_468x60
Découvrez les offres personnalisées pour votre rachat de crédits !


La Bred lance son credit conso presque 100 % en ligne.

La Bred, l’emanation web de la Banque Populaire fait un pas de plus vers « le tout en ligne ». Il sera desormais possible de souscrire un credit conso en effectuant presque toutes les demarches depuis son PC. Le client aura pour seule obligation de se deplacer afin de signer son contrat. 14 jours après reception du dossier l’argent est theoriquement transfere. Les offres de credit renouvelable ne sont pas concernees par ce nouveau service. Pour pouvoir en profiter, il suffit d’être abonne au site www.bred.fr depuis plus de six mois.

Cette evolution en suit une autre qui avait permis dès janvier 2009 d’ouvrir un Livret A ou un Livret Jeune 100 % en ligne. Même pas besoin d’envoyer un dossier dans ce cas tout se fait en ligne, de la demande jusqu’à l’envoi par la Bred d’un email de confirmation. Cette formule « tout internet » a dejà seduit pas mal de monde et l’etablissement ecoule environ 5 % de ses livrets par ce moyen

La Bred n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et souhaite aller un peu plus loin vers la banque 2.0. Elle pense ainsi prochainement à la souscription en ligne du Livret de Developpement Durable et à l’introduction de la signature electronique pour certaines operations. Enfin, pour rester proche de ces clients la Bred a prevu de developper une nouvelle version de son site web, adaptee aux ecrans tactiles.

Source :


PP_Auto_468x60
Découvrez les offres personnalisées pour votre rachat de crédits !


Deduire ses frais professionnels de ses impôts c’est possible.

Quel est le rapport entre vos repas, vos frais de transport et une partie de votre loyer ? Vous pouvez deduire ces depenses de vos impôts sur le revenu si elles sont liees à l’activite professionnelle et que vous vous trouvez sous le regime de frais reels.

Bien sûr, il faut pour cela qu’il y ait un montant d’argent assez consequent à la cle : le plafond de deduction forfaitaire etant au minimum de 13 893 euros. Dans tous les cas, il est imperatif de ne pas egarer ses justificatifs. Il demeure alors indispensable de collectionner amoureusement toutes ses notes de restaurant, d’hôtel, tickets de carburant, voire ses quittances de loyer… car la legislation est très precise à ce sujet. Sans justificatif, pas de deduction possible.

De même, ceux qui utilisent leur vehicule personnel pour se rendre au travail voire dans le cadre même de leur profession ont deux options :
– La première est de se conformer au barème officiel annuel, publie tous les mois de fevrier,
– la deuxième de rassembler toutes les factures des frais y afferant (reparation, entretien, assurance…) pour les transmettre au service des impôts.

Il est egalement possible de se faire rembourser jusqu’à 50 % de son loyer si l’on est oblige d’adapter la moitie de son appartement pour en faire un bureau. C’est particulièrement valable dans le cas des studios. D’autres frais comme ceux de formation ou d’achat de materiel permettent egalement des deductions. Certains frais d’habitation comme le chauffage ou l’assurance peuvent aussi y être inclus dans les cas exceptionnels où l’employeur ne fournit pas de local à son employe alors que son activite le justifierait.

Attention ce n’est pas parce qu’on n’est pas sous le regime des frais reels que l’administration fiscale n’en tient pas compte. Elle impute forfaitairement une deduction de 10 % pour les frais professionnels. Son montant minimal est de 413 euros et elle peut aller jusqu’à 13 893 euros. Le montant minimal est quasiment double, à 903 euros, pour ceux qui sont inscrits au chômage depuis plus d’un an.

Source :


PP_Auto_468x60
Découvrez les offres personnalisées pour votre rachat de crédits !