Accueil » credit immobilier »

Deduire ses frais professionnels de ses impôts c’est possible.

5 décembre 2009


PP_Auto_468x60
Découvrez les offres personnalisées pour votre rachat de crédits !


Quel est le rapport entre vos repas, vos frais de transport et une partie de votre loyer ? Vous pouvez deduire ces depenses de vos impôts sur le revenu si elles sont liees à l’activite professionnelle et que vous vous trouvez sous le regime de frais reels.

Bien sûr, il faut pour cela qu’il y ait un montant d’argent assez consequent à la cle : le plafond de deduction forfaitaire etant au minimum de 13 893 euros. Dans tous les cas, il est imperatif de ne pas egarer ses justificatifs. Il demeure alors indispensable de collectionner amoureusement toutes ses notes de restaurant, d’hôtel, tickets de carburant, voire ses quittances de loyer… car la legislation est très precise à ce sujet. Sans justificatif, pas de deduction possible.

De même, ceux qui utilisent leur vehicule personnel pour se rendre au travail voire dans le cadre même de leur profession ont deux options :
– La première est de se conformer au barème officiel annuel, publie tous les mois de fevrier,
– la deuxième de rassembler toutes les factures des frais y afferant (reparation, entretien, assurance…) pour les transmettre au service des impôts.

Il est egalement possible de se faire rembourser jusqu’à 50 % de son loyer si l’on est oblige d’adapter la moitie de son appartement pour en faire un bureau. C’est particulièrement valable dans le cas des studios. D’autres frais comme ceux de formation ou d’achat de materiel permettent egalement des deductions. Certains frais d’habitation comme le chauffage ou l’assurance peuvent aussi y être inclus dans les cas exceptionnels où l’employeur ne fournit pas de local à son employe alors que son activite le justifierait.

Attention ce n’est pas parce qu’on n’est pas sous le regime des frais reels que l’administration fiscale n’en tient pas compte. Elle impute forfaitairement une deduction de 10 % pour les frais professionnels. Son montant minimal est de 413 euros et elle peut aller jusqu’à 13 893 euros. Le montant minimal est quasiment double, à 903 euros, pour ceux qui sont inscrits au chômage depuis plus d’un an.

Source :



Expert referencement // Expert SEO // Credit Conso //


PP_468_60_MultiProjet
Découvrez les offres personnalisées pour votre rachat de crédits !


Laisser un message